Patrick Charvet
Créateur de douceurs

Consulter mes tarifs (format PDF)

Mes produits

Confitures

Elles sont élaborées de manière artisanale, avec des fruits régionaux de première qualité rigoureusement sélectionnés et juste ce qu'il faut de sucre. (voir la note à ce sujet).
Pour des raisons de dates d'approvisionnement par rapport au planning de travail, certains fruits peuvent être congelés.

Les pâtes de fruits

Elles répondent aux mêmes critères que les confitures, la qualité des fruits et le dosage précis du taux de sucre entrant pour une grande part dans la finesse du goût.

Les confits

Ils ont toute leur place en accompagnement de certains mets pour en sublimer le goût.

Figue saveur pain d'épices

Réalisé avec des figues mûres à point, juste ce qu'il faut de sucre, une note d'épices et une pincée de sel de Guérande. Ce confit accompagne à merveille le foie gras et peut également surprendre les papilles avec un fromage passé au four.

Poire figue noix

Cette douceur à base de poires William issues de la vallée de la Saône est à déguster avec un foie gras poêlé, un fromage, un dessert au chocolat ou une poire rôtie.

Confits de vins

Les confits de vins s'adressent particulièrement aux vignerons qui veulent proposer à leur clientèle un produit original utilisant leurs propres vins comme matière première.

Le confit au Viré-Clessé

Réalisé avec ce grand cru du Mâconnais, issu du cépage Chardonnay, le confit de vin au Viré-Clessé accompagne un fromage de chèvre ou une assiette de fruits de mer.

Le confit au Pinot noir et cassis

Réalisé avec un Pinot noir et du cassis noir de Bourgogne, cette association puissante et veloutée est idéale pour accompagner une viande en sauce au vin ou un dessert au chocolat.
Il se glisse aussi dans une pomme au four que l'on fait rôtir doucement.

Le confit au Savagnin Côtes du Jura

Réalisé à base de Savagnin Côtes du Jura, il accompagne avec bonheur le Compté ou tout autre fromage de votre choix.

Biscuiterie

Ma gamme de biscuits secs est élaborée simplement, exclusivement à base de produits nobles. : Beurre, crème, amandes, noisettes...

Observations sur le calcul du taux de sucre et l'étiquetage

La législation Française impose pour l'appellation confiture un taux de fruit minimum de 35%, pour la confiture extra : 45%, et un taux de sucre de 55% minimum pour une confiture (extra ou non).
Certaines de mes préparations ont un taux de sucre inférieur a 55%, volontairement car je veux avant tout privilégier le fruit, donc le goût. C'est pour cela que je les nomme "Douceur" en précisant "Préparation a base de fruit".
Même si certaines de mes préparations ont un taux de fruit qui atteint, et dépasse même les 65% de fruit, il n'y a pas assez de sucre pour l'appellation confiture.
Important: En additionnant le taux de sucre et le taux de fruits, on peut dépasser les 100%. Celà est dû au fait que le mode de calcul de chacun de ces taux est différent :
Le taux de sucre se vérifie a l'aide d'un réfractomètre avec un échantillon du produit fini. Ce qui intervient donc dans les paramètres résultants au final : Le sucre du fruit, le sucre que vous avez mis dans votre préparation, mais aussi le temps de cuisson car plus vous cuisez longtemps, plus vous concentrez le produit et donc plus le taux de sucre augmente.
Pour le calcul du pourcentage de fruit, vous prenez le poids de fruit entré en bassine, que vous multipliez par 1000, et que vous divisez par le poids du produit fini. Cela vous donne un résultat pour 1000. Il suffit de reculer la virgule d'un chiffre (autrement dit : diviser par 10), pour obtenir le pourcentage réel.
La somme de ces deux taux calculés sur des bases différentes ne donne donc pas forcément 100%.
Voilà, ce sont des choses simples pas faciles à expliquer, qui sont souvent ignorées par les acheteurs lors de la lecture d'un étiquetage...

A qui s'adressent mes produits ?

A tous les gourmets, particuliers, professionnels des métiers de bouche, épiceries fines, viticulteurs (pour les confits de vins).

Où trouver mes produits ?

1) A mon atelier à Viré.

Il est également possible de visiter mon atelier et de bénéficier d'une séance "découverte" de mes produits.
Mieux vaut toutefois téléphoner au préalable.

2) Sur les manifestations, marchés,

qui sont mentionnés dans la page "Actualités".

3) Dans plusieurs épiceries fines de la région

(adresses sur demande)